L’euro, nouveau support de la contestation politique?

Image

La célèbre 1€ Omer SIMPSON – création espagnole (Source: REUTERS).

Ces dernières années, certains européens ont détourné l’euro de son usage initial, à savoir un moyen de paiement, pour en faire le vecteur d’un message politique. Cette pratique n’est pas sans rappeler les monnaies satiriques qui ont fait notamment leur apparition en France suite à la défaite de Napoléon III à Sedan en 1870.

Dans certains cas, il s’agit de caricatures irrespectueuses et dans d’autres cas de simples messages contestataires. En Espagne, une pièce de 1€ a été regravée. Omer SIMPSON a remplacé le roi JUAN CARLOS sur la face nationale. Cette pièce a été interceptée dans la circulation en 2008. Dans d’autres cas, des billets ont été agrémentés de messages contestataires, toujours en Espagne.

En France, un billet fantaisie de 00€ représentant François HOLLANDE a été mis sur le net.

 En tout cas, ces détournements sont logiques car la monnaie, lorsqu’elle circule, peut tout à fait servir de média, notamment propice à la circulation de messages ou de sloggans politiques.

Il convient cependant de rappeler que selon le droit monétaire européen, tout usager de l’euro n’est pas propriétaire des coupures euro qu’il détient. il n’en est que l’utilisateur. A ce titre, il n’est pas autorisé à dégrader un moyen de paiement qui reste la propriété de la BCE (Banque Centrale Européenne).

Image

Message protestataire espagnol sur un billet de 10€ (source: STERN).

Image

Coupure fantaisie contestataire d’origine française (source: internet).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s