Tirages définitifs de la Monnaie de Paris – piéces émises au titre de l’année fiscale 2010

chiffres définitifs de production

Tirages définitifs 2010 de la MDP

La Monnaie de Paris a rendu public en début d’année les chiffres des tirages définitifs des monnaies produites au cours de l’année fiscale 2010.

A titre liminaire, il faut féliciter la Monnaie de Paris pour cet effort de transparence. Cependant, le tableau rendu public ne porte que sur les monnaies de collection et les circulantes packagées, à l’exception des pièces de la série des euros des régions. Sans développer une information qui avait été développée précédemment, il faut tout de même rappeler que la MDP a signé un accord avec la DGFIP qui l’oblige à reprendre et à détruire les pièces de ces séries euros des régions qui sont réintroduites dans le circuit fiduciaire. La Monnaie de Paris est donc tenue lors de la destruction de ces pièces de rédiger un procès verbal de destruction. Par ce biais, elle connait le nombre de flans qui a été détruit mais ne semble pas souhaiter communiquer sur ce sujet.

Le tableau des tirages définitifs réserve souvent  quelques surprises. Celui de 2010 n’échappe pas à la règle.

Il faut bien comprendre que la Monnaie de Paris produit en fin de compte (comme beaucoup d’autres instituts monétaires en Europe) en fonction de la demande. Aussi, plus l’écart entre le tirage prévisionnel initial (autorisation de frappe) et le tirage définitif est important, plus cela signifie que la pièce ou le collector considéré n’a pas rencontré son public.

On apprend ainsi que la Monnaie de Paris a produit:

– 13 423 coincards BU 2€ « appel du dix huit juin » au lieu de 20 000 exemplaires initialement prévus. La plaquette BU annuelle 2010 a été émise à hauteur de 44 818 exemplaires a lieu de 50 000 prévues. Les coincards BU, 2€ ou divisionnaires (huit pièces), souffrent d’un désintérêt croissant des collectionneurs. La valorisation de ces plaquettes à terme dans une collection posera problème aux collectionneurs. Certains revendeurs bradent leurs stocks des années passées pour récupérer des liquidités. Or, un collector bradé risque de ne jamais se revaloriser au fil du temps.

Les BU mini-séries semblent bien résister. A noter le BU « gare de Lille » qui n’aura été produit qu’à hauteur de 209 exemplaires, soit 41% du tirage initial. Ce qui en fera pour le coup un collector recherché pour l’avenir car c’est un des deux mini-BU à plus faible tirage, depuis 2006.

– 9 894 coincard BE 2€ « appel du dix huit juin » au lieu de 10 000 exemplaires. Le coffret annuel prévu à hauteur de 9 000 exemplaires a été produit à hauteur de 8992 exemplaires. On peut tout de même s’interroger sur le fait de savoir si quelques grossistes n’ont pas conservé des coffrets en attendant que les prix sur le marché secondaire remontent. Sinon, ces chiffres indiqueraient que le marché des coffrets BE serait un marché numismatique mature et non pas un marché de niche comme souvent indiqué dans la prose numismatique.

– Les sujets classiques restent populaires. Les émissions commémorant les 50 ans du nouveau franc semblent avoir connu un certain succès.

– La pièce Georges BRAQUE de 10€ argent a été émise à hauteur de 2 543 exemplaires au lieu de 20 000 exemplaires, soit 12% du tirage initial prévu. Cette pièce présente du coup un réel intérêt, outre le sujet, pour les euro-collectionneurs.

– La pièce d’un kilo d’or « TAJ MAHAL » n’a été frappée qu’ à 19 exemplaires au lieu de 29. Mais le prix de cette émission tout à fait exceptionnelle et prestigieuse ne pouvait rencontrer que quelques collectionneurs privilégiés, voire des institutionnels.

taj mahal 2010 1kg or

Pièce d’un Kilo or TAJ MAHAL

Une interrogation subsiste toutefois autour d’un coffret BU 2010 PAYS-BAS/FRANCE émis à 100 exemplaires. S’agit t’il d’une émission particulière passée inaperçue ou du contingent de coffret « Dag Van de Munt – guest of honor – FRANCE 2010 » émis par la KNM et que la MDP a vendu quelques temps sur son propre site?  Il s’agissait d’une émission conjointe dont le tirage global était annoncé à 1 000 exemplaires. La réponse sera publiée ici lorsqu’elle sera connue.

Réponse de la Monnaie de Paris du 18/09/2014: les 100 exemplaires indiqués correspondent effectivement au contingent de coffrets qui a été effectivement vendu directement par la MDP sur son site.

Merci à M.P. de la MDP pour cette précision.

Monnaie de Paris released earlier this year the real mintage of coins stucked during the fiscal year 2010.
We first must congratulate the Monnaie de Paris for this effort transparency. However, the information released only collector coins and packaged circulation coins, with the exception of « euros des  régions » circulation coins. Without developing information that had previously been developed, it still stand  that the MDP has signed an agreement with the DGFIP (french Treasury administration)  which forces it to take over and destroy coins of these  « euros des régions » series that are reintroduced into the cash cycle. Monnaie de Paris is held at the destruction of these coins and has to report it to authorities into a report of destruction.  Therefor, MDP knows the number of blanks that was destroyed but does not seem to wish to make any statement on this subject.
The table of real mintages often shows some surprises . The 2010 one is no exception to the rule.
It should be understood that the french Mint produces ultimately (like many other mints in Europe) depending on the demand. Also , the gap between the initial provisionnal mintages ( strikes authorization ) and the final one, underlines that the coin issue did or did not meet numismatic public interest.

We learn that the Monnaie de Paris has produced:
– 13,423  €2 BU coincards « Call of ten June 8  » instead of 20 000 coincards initially planned. The 2010 BU Annual set was issued at 44,818 coins  instead of 50,000 planned . The BU sets ,  €2 or divisional (eight coins) , suffer from a growing disinterest of coin collectors. The valuation of these sets in a collection will be a problem for collectors in a nearest future. Some retailers are selling to recover cash their stocks of past years numismatic issues . Now a collector sold off  is hardly valuable over time .
BU mini- series seem to resist. The BU  » Gare de Lille  » set  which has been produced at 209 pieces, or 41 % of the provisionnal mintage. Looking to the future, collectors might to be interested in it, because it is one of the two mini- BU sets lowest mintage, since 2006 .
– 9894 €2 coincard BE »Call of ten June 8  » have been produced instead of 10 000 copies planned. The annual set, provided up to 9,000 coins, was produced up to 8992 pieces. We can still wonder about the fact whether some wholesalers have not kept in stocks until return of regular prices level on the secondary market. Otherwise, these figures indicate that the market is a mature proof numismatic market, not a niche market as often indicated in numismatics prose.
– The classical subjects remain popular. Issues commemorating 50 years of the new franc seem to have met some success .
– The €10 coin Georges BRAQUE was issued in the amount of 2,543 copies instead of 20 000 coins, 12 % of the previsionnal mintage intended. This coin has a real shot of interest , in addition to the subject, for euro – collectors.
– The coin of a kilo of gold  » TAJ MAHAL  » was struck at 19 coins, instead of 29 forecasted. But the price of this issue quite exceptional and prestigious could meet only a few privileged collectors or financial institutions .

However, a question remains about a 2010 « PAYS-BAS/FRANCE » BU set, issued at 100 pieces. Is this a particular issue unnoticed or part of « Dag van de Munt – guest of honor – FRANCE 2010 » BU set issued by the KNM and that the MDP has sold for a while on its own website? It was a joint issue of 1000 sets. The answer will be posted here as soon as it becomes available.
MSP answer: the 100 sets are part of the 2010 common MDP/KNM issue.
Thanks to M.P. from MDP for this answer.

Source: MDP

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s