Point étape 2014 sur la seconde série (ES2) d’euro-billets ou série au type Europe

On sait que la prochaine coupure euro de 10€ sera mise en circulation en septembre 2014. Les pays, qui produiront des billets de 10€de la nouvelle série, sont pour rappel:

L’Allemagne, Chypre, l’Estonie, la Grèce, l’Espagne, la France, l’Italie, l’Irlande, l’Italie, Malte, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche, la Slovénie, la Slovaquie et la Finlande.

Quelques remarques:

– Il n’y a pas pour le moment de billets lettons. C’est logique dans la mesure où ces billets ont été produits en 2013, date à laquelle la Lettonie n’avait pas encore effectué son passage à la monnaie unique. On sait qu’en général un pays adoptant l’euro se voit attribuer un contingent de billets à produire dans les deux ou trois années qui suivent.

– Le Luxembourg se voit attribuer un contingent. Cette attribution est purement théorique et comptable. Elle est théorique parce que le Luxembourg n’avait déjà plus de lettre pays dans le système de la série fiduciaire ES1. Dans la mesure où le Luxembourg ne dispose pas non plus d’un imprimeur fiduciaire dédié, son contingent de billets sera une quotepart de la production d’un autre imprimeur, privé ou national. Elle est comptable car le coût de la fabrication du contingent de billets luxembourgeois sera refacturé à la BCL (banque centrale du Luxembourg) par l’imprimeur du pays qui produira ces billets. En effet, le cout de fabrication des billets euro échoit à chaque banque centrale nationale à hauteur du contingent octroyé par la BCE.

– La France, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche ont participé à la production du billet de 5€ de la seconde série d’euro-billets. Pour tous ces pays, l’imprimeur retenu est l’imprimerie fiduciaire nationale dépendant de la BCN compétente, par exemple pour la France l’imprimerie de Chamalières (lettre imprimeur U) ou la l’Imprimerie de la Zecca pour l’Italie (lettre imprimeur S).

– La Belgique n’a pas été associée à cette émission de billets de 10€,  alors qu’elle l’avait été pour l’émission du billet de 5€. Les BNC appliquent en matière de production de billets euro le principe du pooling, c’est à dire une production mise en commun. Cette mutualisation de la production s’accompagne donc d’une spécialisation. La Banque de Belgique n’a donc pas été retenue comme spécialiste de la seconde série d’euro-billets. A noter que l’imprimerie fiduciaire belge doit fermer ses portes en 2020. Les émissions de billets imprimés par cette imprimerie fiduciaire qui va disparaître  sont donc à surveiller à l’avenir pour les collectionneurs.

– On ignore quel sera l’imprimeur retenu pour l’Allemagne qui a déjà eu recours à l’imprimerie fiduciaire nationale et à des imprimeurs privés par le passé. Il en est de même pour la Grèce.

– D’autres pays tels que chypre, Malte ou la Finlande n’ont pas ou plus d’imprimeur national (cas de la Finlande, Setec Oy ayant abandonné la production fiduciaire). Or la série de billets ES2 ne fait explicitement référence qu’à l’imprimeur du billet. Le pays émetteur n’est plus clairement identifié sur le billet. Ces contingents seront donc « noyés » avec la production d’autres pays.

10-euro-large

La BCE indique qu’en 2014 la Belgique, la Grèce, l’Espagne et l’Irlande vont produire des billets de 5€ de la nouvelle série. C’est une nouveauté pour la Grèce et l’Irlande.

Par ailleurs, la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie, l’Autriche et le Portugal vont produire un peu plus de 3.99 milliards de billets de 20€ de la série au type Europe en 2014. Ceux ci seront mis en circulation en 2015.

Chacun de ces pays dispose d’une imprimerie fiduciaire nationale. Cette première émission de billets de 20€ de la secondé série de billets euros sera plus lisible que celle du billet de 10€ de la série ES2.

En 2014, l’Estonie, Chypre, Malte, la Slovaquie et la Slovénie vont produire des billets de 50€ de la première série, donc avec une lettre « pays » qui rend le billet clairement identifiable.

Ces émissions seront à coup sur très recherchées, car ces pays n’avaient pas encore émis de billets de 50€.

La collection des euro-billets s’avèrera passionnante dans les mois à venir!

Source: Rapport statistique 2014 de la BCE

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s