92 millions d’euros perdus en 2013 en France

Image

Chaine de production de la MDP (photo MDP)

Selon un article du FIGARO qui a interrogé sur ce sujet la Monnaie de Paris, les résidents français auraient perdu au titre de l’année 2013 l’équivalent en contre valeur de 92 millions d’euros.

L’article du figaro ne donne pas la méthode de calcul qui a été retenue par la Monnaie de Paris pour déterminer ce montant, ni quelles coupures étaient plus particulièrement concernées par ce phénomène « d’évaporation monétaire ». On peut cependant raisonnablement penser que cela concerne avant tout les petites coupures en cuivre de 1, 2 et 5 centimes.

Il s’agit des pièces qui sont effectivement perdues, thésaurisées (les collectionneurs n’y sont pas étrangers) ou mises de côté (dans un sac à main, dans la boite à gants d’une voiture, etc…).

Cela permet à la Monnaie de Paris de recevoir une commande de la Direction Générale du Trésor pour frapper des contingents de coupures de remplacement, chaque année, et ainsi lui garantir un certain niveau d’activité dans la frappe des pièces françaises de circulation. Car pour les coupures de plus fortes valeurs faciales les besoins de renouvellement sont beaucoup moins importants. Un rapport du Sénat de 2006 estimait que le volume des réserves de pièces de 2€ à cette époque pouvait couvrir les besoins du système de paiements cash jusqu’en 2048. Il faut cependant noter que la MDP refrappe des pièces de 2€ normales pour la circulation depuis quelques années. Mais les contingents restent modestes par rapport aux frappes de remplacement pour les 3 coupures en cuivre.

C’est aussi pour cette raison que les mints européens et même certains gouverneurs de banques centrales tel que le gouverneur de la Bundesbank sont opposés à la suppression des pièces de 1 et 2 centimes.

La Belgique a annoncé début 2014 rejoindre le club des pays qui ne frappent plus de petites coupures de 1 et 2 centimes pour la circulation. La Commission Européenne a  suspendu, quant à elle, sa décision sur cette question « sine die ».

Source: Le FIGARO.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s