Pièce « Manège des voltigeurs du Quebec »

image_01

Les Voltigeurs présentant les armes

Une pièce de monnaie sera bientôt frappée avec le vieux cuivre du toit du Manège militaire du casernement du régiment des voltigeurs de Québec, au Canada.

Le projet est né de l’association d’un artisan, d’un numismate professionnel et des Voltigeurs de Québec, qui ont vu le manège brûler dans ce terrible incendie en 2008.

slide_1

Le régiment des Voltigeurs en manoeuvre

Le régiment a d’abord approché Charles-Olivier Roy, des « Artisans du passage », afin d’utiliser le vieux cuivre du toit pour une plaque commémorative. On lui a demandé par la même occasion s’il pouvait frapper un «challenge coin» pour les Voltigeurs, un jeton que les membres d’un régiment portent en tout temps sur eux comme signe de leur appartenance à l’unité militaire.

La monnaie servira finalement à titre de pièce d’honneur qui sera remise à des récipiendaires méritants. Les quelques centaines qui seront frappées cet automne, seront réservées aux Voltigeurs, mais M. Roy a insisté pour qu’il «sorte du cercle restreint des militaires» pour «donner l’occasion aux citoyens de s’approprier une partie du Manège», bâtiment historique de la ville de Québec.

Il s’agira d’une pièce d’un dollar qui sera vendue entre 25 et 35 $. Les Voltigeurs pourraient se servir de cette monnaie comme source de financement. Le Canada, explique M. Roy, a cette la particularité d’être un des seuls pays au monde dans lequel le privilège d’émettre une monnaie n’est pas un monopole d’État. La pièce aura donc une véritable valeur garantie par l’émetteur, le régiment des Voltigeurs.

e7c96170-51f0-4aee-878c-a58042870bb8_JDX-NO-RATIO_WEB

 Une des premières pièces frappées

Les Trois premières pièces ont déjà été fabriquées, à titre de spécimen. Une face montre les armoiries des Voltigeurs et l’autre face montre le père du régiment, Charles de Salaberry, devant des soldats et le manège militaire.

On ne risque pas de manquer de cuivre puisque les Voltigeurs en ont littéralement des tonnes dans des conteneurs.

La monnaie sera frappée par André Faivre et La monnaie du Québec (NDLR: société de frappe de monnaie privée, qui n’a rien à voir avec la Monnaie du Canada) dans un endroit qui demeure secret. «C’est extrêmement intéressant, s’emballe M. Faivre. C’est un métal unique, qui a énormément d’histoire.»

Source: Le Journal de Quebec (crédits photos voltigeurs de Quebec et journal de Quebec).

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s