Euros d’Andorre: quelques nouvelles…

Suite aux nombreuses polémiques qui ont suivi la commercialisation numismatique et la mise en circulation des premiers euros d’Andorre, un collectif de Collectionneurs et de professionnels de la numismatique s’est formé. Ses membres, essentiellement des non résidents de la principauté, sont des personnes qui ont été indignées par l’attitude d »Andorre dans sa politique de distribution de cette première émission monétaire en euros de la principauté. Un certain nombre des professionnels de ce collectif agissent aussi parce qu’ils ont subi un préjudice en ne pouvant pas livrer des clients qui avaient commandé et prépayé les sets, starter-kits ou rouleaux de pièces andorranes.

A la tête de ce collectif figure Ruben PULIDO (PULIFIL), un grossiste, bien connu au niveau européen par les professionnels de la numismatique et les collectionneurs d’euros.

webeuros

Souscription des sets FDC dans les locaux du gouvernement andorran

Par ailleurs, Jordi CINCA, le ministre de l’économie de la principauté, a fait une présentation au Conseil général andorran de l’état de la distribution des lots d’ euros (sets BU et FDC).

À la demande du ministre  Peter Lopez, qui avait déclaré que le mode de distribution des euros d’andorre était absurde, le ministre des Finances a expliqué qu’il y avait encore 38.000  sets BU (au prix d’émission de 24€) en attente de distribution pour le marché international fin septembre 2015. Par cette annonce, le gouvernement andorran espère mettre fin à tout phénomène de spéculation autour de cette première émission monétaire en euros.

Sur les 70.000 lots réservés pour le marché numismatique, 32.000 sets ont été vendus par des professionnels andorrans et l’administration andorrane.

Outre les 70.000 lots pour les collectionneurs, les résidents andorrans pouvaient faire l’acquisition de 70 000 sets FDC. 46 680 de ces sets FDC ( au prix de 3.88€ – « prix à la faciale ») ont  été réservés par ceux ci.

Les résidents ont jusqu’au 31 Décembre 2015 pour les réserver. A compter du 01/01/2016, les pièces contenues dans ces sets 2014 seront réintroduites dans la circulation monétaire, à défaut d’acheteur.

Jordi Cinca a précisé qu’il y avait eu 99 plaintes déposées par la police de la Principauté pour usurpation d’identité lors de l’obtention des sets FDC. En effet, les résidents andorrans souhaitant acquérir ces collectors devaient produire une pièce d’identité.

Une personne a usurpé plus de 50 identités et a pu acheter ainsi une cinquante de sets monétaires FDC.

pack-starter

Set FDC 2014, réservé dans un  premier temps aux résidents de la principauté sur justificatif

Le reste du contingent de frappe 2014 (hors sets collectors) a été mis en circulation par la Banque d’Espagne, dans des rouleaux, mélangé à des coupures espagnoles.

Le contingent de frappe 2015 sera distribué par  le réseau de la Banque de France. La fabrication et la distribution des monnaies andorranes sera en effet alternativement assurée par l’un des deux pays.
Jordi CINCA a admis qu’il n’était pas satisfait de la façon dont la distribution des coupures euros andorrane 2014 a été gérée.  La volonté du gouvernement était de limiter la spéculation autour de cette émission historique.

On peut s’étonner qu’aucune précision n’ait été toutefois apportée quant à l’émission de la 2€  commémorative 2014 « Adhésion au Conseil de l’Europe ». En principe, cette pièce et la série divisionnaire annuelle 2015 doivent être frappées par la Monnaie de Paris.

Plus que le mode de distribution c’est le manque d’informations officielles sur le mode de distribution retenu qui a le plus nui à la Principauté. Espérons que les leçons qui s’imposaient en seront tirées pour les futures émissions monétaires d’Andorre…

projet 2€ commémorative 2014 20eme anniversaire adhésion d'andorre au conseil européen

La 2€ commémorative 2014, une arlésienne de la numismatique de l’euro???

Enfin, dans  une interview donnée à TV ANDORRA en août 2015, Jordi CINCA précise que des mesures seront prises contre des revendeurs qui confectionneraient des sets de pièces non officiels, qu’il soient revendus comme tels ou comme si c’était une émission officielle de la Principauté (interview de Jordi CINCA).

060314semafor%201

Jordi CINCA

« La distribution des euros d’Andorre devrait être normalisée dans l’avenir »

Source: El Periodic d’Andorra

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s