Fermeture programmée de l’imprimerie fiduciaire GIESECKE ET DEVRIENT de MUNICH

kontrolle-eines-100-euro

 Contrôle qualité sur un billet de 100€ dans l’usine GetD de Munich (crédit photo FAZ)

Giesecke et Devrient disparaît de Bavière. Le groupe a entériné la fermeture l’imprimerie Giesecke & Devrient de Munich pour des raisons de coûts de production excessifs. Dans l’avenir, les billets de banque seront imprimé dans l’usine du groupe située à Leipzig. Le transfert est en cours de réalisation.

Pendant des décennies, la Bundesbank avait obtenu des contrats d’impression de billets de banque qui étaient ensuite répartis pour  moitié à la Bundesdruckerei à Berlin et pour le reste à l’imprimerie fiduciaire Giesecke & Devrient de Munich. Cette répartition valable du temps du D-mark était restée idntique suite au passage à l’euro pour le contingent d’euro billets dont la fabrication était de la responsabilité de la Bundesbank.

Cependant, la BCE a clairement indiqué vouloir faire des économies substantielles  dans la fabrication de la monnaie fiduciaire. Elle a mis en place depuis 2015 une procédure d’appel d’offre unique qui pousse les imprimeurs européens à baisser leurs prix sous l’effet de la concurrence et à réduire à terme le nombre de ces imprimeurs fiduciaires en Europe.

Or dans beaucoup de pays tels que la France, l’imprimeur fiduciaire est en fait la banque centrale nationale ou une filiale.

Selon le directeur général Walter Schlebusch de GetD, la production de billets euros à Munich coûte trop cher. La fermeture de l’usine de Munich devrait faire baisser les coûts de plus de 100 millions. Ce dernier fustige également un marché où beaucoup d’autres intervenants sont subventionnés par les états membres, ce qui ne facilite pas la concurrence en matière d’impression de billets euros.

Le groupe GetD procédera à la suppression de 630 emplois à Munich. L’avenir du bâtiment, une fois désaffecté, reste incertain.

L’usine de Leipzig est considérée comme le berceau de Giesecke & Devrient. C’est là que la société a été fondée en 1852. Prés de 60 monnaies d’autres pays ont été imprimées dans cette usine.  La chaîne d’impression devra être adaptée à la production de billets euros. Ce site doit également obtenir toutes les certifications officielles de la BCE pour produire des billets euros.

Cependant, les premiers billets en euros pourraient y être imprimés dès cette année selon le même responsable de GetD.

Seuls le papier fiduciaire avec filigrane et l’hologramme seraient encore produits en Bavière, dans l’usine Louisenthal de Tegernsee.

Pour les billetophiles, cette nouvelle est d’importance. En effet, il faut rappeler que pour la seconde série de billets euros (ES-2) ou billet au « type Europe », la nomenclature et le classement ne se fait plus par pays, comme c’était le cas avec la première série d’euros billets, mais par l’imprimeur. L’imprimerie fiduciaire GetD de Munich avait une lettre qui lui était attribuée, la lettre X.

La restructuration envisagée par GetD devrait donc entraîner la disparition de cette lettre. Cela avait été le cas dans la première série avec le Luxembourg. La BCE lui avait attribué la lettre R, qui lui avait été finalement retirée car ce pays s’alimentait en billets neufs auprès d’autres banques centrales.

Eventuellement, la lettre X pourrait être réaffectée à un autre imprimeur fiduciaire, hors Union Européenne.

Guy SOHIER, le grand spécialiste de l’euro-billet, a répertorié à ce jour sur son site (le seul fiable en matière d’euro-billets) les tirages suivants de la série ES-2, correspondant à l’imprimerie GetD de Munich.

– Billet de 5€ au type Europa: aucun billet.

– Billet de 10€ au type Europa: trois tirages (X1 – X2 – X3)

Pour le nouveau billet de 20€ qui doit être mis en circulation en fin d’année (à partir du 25/11/2015), nous n’avons pas encore d’informations. La BCE indique toutefois que l’Allemagne a produit ou va produire des billets de 20€ en 2014 et 2015, période sur laquelle s’étale l’impression de ces nouveaux billets de 20€.

En tout état de cause, les différents tirages lettre X de la seconde série de billets euros (ES-2) seront à conserver par les collectionneurs car il n’y en aura pas beaucoup et sur des coupures de faible valeur faciale. Donc des coupures qui circulent beaucoup et s’usent vite (de quelques mois à deux ou trois ans).

Source: FAZ.

coincard 2€ commémorative 2015 « Unité allemande » et « Hesse ».

La Monnaie de Berlin a mis en vente sur son eshop les coincards contenant les 2€ commémoratives 2015 « Unité de l’Allemagne » et « Hesse ». Ces coincards ne sont pas celles du Vfs, vendues lors du WMF Berlin 2015. Ce sont d’autres émissions monétaires de la Monnaie de Berlin.

cc_einheit

cc_hessen

 

Source: BERLIN Mint.

Coffrets 2015 BU et BE en vente sur le site du Vfs à compter du 15/01/2015

Les coffrets allemands annuels 2015 sont en vente sur le site du Vfs, à l’exception du coffret 25éme anniversaire de l’unité allemande en qualité BU (déjà épuisé?):

90gd15s_2_euro_sm-set_2015_sp_zoom

90gd15n_2_euro_sm_set_2015_n_zoom(1)

901015s_2_euro_sm_set_2015_25_jahre_deutsche_einheit_(sp)_zoom

Sets 2€ commémoratives 2015 allemands

kursmuenzenserie_2015_spiegelglanz_zoom

kursmuenzen_2015_spiegelglanz_zoom(1)

kursmuenzenserie_2015_stempelglanz_zoom

Nouvelle présentation des sets BU et BE allemands 2015 – très réussie!

Par ailleurs, la coincard officielle contenant la 2€ commémorative  2015 « Hesse » sera uniquement vendue lors du Berlin World Money Fair qui se tient très prochainement.

image003

Source: Vfs.

Essai 2€ euro allemand (atelier de Berlin), une pièce unique?

artid13312_combined

 Essai 2€ allemand – Atelier de Berlin (photo FENZL)

Un professionnel allemand propose à la vente ce qui semble être selon son propre descriptif un essai euro (voir annonce) qui pourrait bien être unique (selon les connaissances actuelles pour ce genre de pièce). C’est un essai au type étoile tournante « drehende Sterne », reconnaissable au fait que l’étoile de la couronne à 6H ne présente pas elle même une pointe vers le haut (à 12H). Sur le type définitif, la pointe supérieur de l’étoile à 6H est systématiquement orientée vers le haut.

deutschland_2euro 2

2€ type définitif -étoile à 6H, pointe vers le haut (à 12H)

artid13312_combined2

2€ essai « étoiles tournantes » – étoile à 6H, pointes vers les côtés

La pièce est au bon poids, soit 8.52g.

La tranche est insculpée et striée.

La pièce ne porte aucun différent d’atelier monétaire et aucun millésime de frappe. Le professionnel allemand estime toutefois que cette pièce a été frappée par l’atelier monétaire de Berlin. Il le déduit grâce à la mutilation légère que présente le « E » de « Einigkeit » sur a tranche de la pièce. Cette forme du « E » est caractéristique selon lui d’une frappe de l’atelier de Berlin.

13312_2_euro_probe_drehende_sterne_rand

Tranche essai 2€ allemand – Atelier de Berlin (photo FENZL)

Les quelques pièces du genre connues des collectionneurs sont des pièces frappées par l’atelier de Stuttgart.

C’est une pièce exceptionnelle,  qui fait déjà partie de l’histoire de l’euro.

Elle est proposée à 3350€.

Source: FENZL

Nouveau billet de 10€ 2014: l’Allemagne a tiré les leçons de la première coupure de la série Europe.

bundesbank_zentrale (1)

Siège de la  BUBA

Dans un article du 24/09/2014, le journal les Echos revient sur les couacs qui ont pu se produire en Allemagne lors de la mise en circulation du nouveau billet de 5€ en 2013. Les automates de la DEUTSCHE BAHN (SNCF allemande) n’avaient en effet pas été paramétrés préalablement pour reconnaître la nouvelle coupure de 5€. Beaucoup d’autres automates avaient le même problème avec la nouvelle coupure euro.

Tirant les leçons de cette mauvaise expérience, les exploitants de distributeurs et automates ont eu plus de neuf mois pour paramétrer leurs machines avant la mise en circulation du nouveau billet de 10€, contre quatre mois lors de la mise en circulation du nouveau billets de 5 euro. Des billets tests ont par ailleurs été adressés à l’ensemble des exploitants.

La fabrication des nouveaux billets de 10€ a débuté en octobre 2013.

Plus de 23 000 automates devaient subir une mise à jour, dont 141 machines de tri « grande vitesse » de la BUBA (BCN allemande).

La nouvelle coupure de 10 euros dispose de signes de sécurité améliorés afin de faire échec à la contre-façon, même si le coeur de cible des contre-facteurs reste les billets de 20 et de 50€.

Source: Les Echos.

Communication du Vfs – Bourse de STUTTGART 2014

Salon numismatique de Stuttgart 2014:

Mesdames et Messieurs,

le 20 et 21 Septembre 2014, nous vous invitons au salon numismatique de Stuttgart dans la « Hanns-Martin-Schleyer-Halle » (Mercedes Straße 69, 70372 Stuttgart). L’événement promet, pour tous les visiteurs, un week-end intéressant. Le salon est ouvert le samedi 20 de 10h00 à 17h00 et le dimanche 21 de 10h00 à 16h00 heures. Il propose un programme varié d’expositions et de présentations de nouveaux produits du monde entier.

L’Agence de vente de pièces de collection de la République fédérale d’Allemagne (Vfs), ainsi que les cinq hôtels des monnaies allemands seront présents afin de mettre en avant la thématique du salon « Les pièces de monnaie de la République fédérale d’Allemagne». Ils seront sur le stand A0. Là, vous trouverez des informations à jour sur le programme numismatique officiel 2014 et vous aurez la possibilité d’acquérir les pièces commémoratives en argent 625/1000e dans la qualité BE (Belle épreuve, plus haute qualité de frappe numismatique). Ces pièces commémorent notamment le 150eme anniversaire de la mort de Richard Strauss  ou les 600 ans du Concile de Constance.

Il sera également possible d’obtenir, selon le stock encore disponible, des pièces en or émises au titre des années précédentes (livraison maximale de 3 pièce/acheteur, jusqu’à épuisement des stocks.).

Je me réjouis de votre visite!

T.DRESS

vice-président du Vfs

Dr.Dress

 

T.DRESS du Vfs

Source: Vfs

La Staatliche Munze Berlin emet des 10€ colorisées officielles

Voilà une émission officielle 2013 (manifestement passée inaperçue) de monnaies colorisées!

La Monnaie de BERLIN a en effet émis un tirage limité de pièces de 10€ colorisées millésimées 2013. Cette émission est commercialisée par l’institut monétaire berlinois et a été limitée à 1 000 coffrets contenant les 5 pièces 2013. Après la KNM et la Monnaie de Paris, l’Europe compte donc un nouveau mint qui se lance dans les pièces colorisées circulantes pour collectionneurs. Ce produit est disponible dans la boutique en ligne de la Staatliche Münze Berlin au prix de 159€.

Image

Source: Monnaie de Berlin.