Sans légende!

10404381_649737668412598_8867126126656966117_n

Source: Page numismatique internet lettone.

Publicités

Vente aux enchères importante de fin d’année de PCGS

PCGS n’est pas seulement un organisme qui grade vos monnaies et celles des collectionneurs du monde entier.

C’est aussi une société numismatique professionnelle qui organise des ventes aux enchères spécialisées. En général, l’une de ces ventes est organisée au mois de décembre. Cette année elle a lieu les 18 et 19 décembre au VENITIAN à LAS VEGAS (NEVADA).

Ces ventes sont axées sur la numismatique nord-américaine, proximité de marché oblige.

Don WILLIS, le président de PCGS vous en donne un aperçu assez exhaustif et très intéressant (video de la présentation de la vente).

ico-coins-about-page

Source: PCGS.

Emissions numismatiques contenant la pièce de 2€ commémorative succession au trône d’Espagne 2014

LA FNMT ( Monnaie espagnole) commercialise aujourd’hui deux collectors contenant la pièce de 2€ commémorative « Succession au trône d’Espagne »:

– Une coincard BU contenant une 2€ BU 2014 normale Juan CARLOS (dernier millésime avec le monarque pour la circulation) et une pièce de 2€ commémorative « Succession au trône d’Espagne ».

Cette coincard est émise à hauteur de 20 000 exemplaires.

32107124coincardLIM

– Un coffret BE contenant la pièce de 2€ ainsi que la médaille commémorative émise à l’occasion du changement de souverain en argent 925/1000éme.

Ce coffret est émis à hauteur de 10 000 exemplaires.

32847032cajamedallaLIM

 

Source: FNMT.

Monday morning brief du 13/10/2014

Nous sommes Lundi, jour du Monday morning brief du magazine COIN WORLD.

cq5dam.thumbnail.319.3191

Aujourd’hui, c’est Jeff  STARCK  qui assure le briefing du début de semaine.  Il revient sur quelques émissions qui ont marqué la numismatique mondiale.

Il évoque notamment:

– la plaquette de 24 pièces d’or « maple leaf,  d’un gramme,  émise par la Monnaie du CANADA,

– sur la pièce portugaise au coeur décentré.

Bonne semaine numismatique à tous!

Source: Coin World.

Monday morning brief du 01/09/2014

Nous sommes Lundi et c’est donc le jour du Monday morning brief du magazine Coin World.

Paul GILKES revient, notamment, sur l’opération montée par la société ODISSEY MARINE EXPLORATION afin de récupérer le trésor contenu dans l’épave du SS CENTRAL AMERICA. Celle-ci a déjà récupéré plus de 3 000 pièces d’or, 12 000 pièces d’argent ainsi que des lingots, des pépites et de la poudre d’or.

cq5dam.thumbnail.319.319 (2)

 

Paul GILKES, senior editor de la revue COIN WORLD

Source: Coin World.

Une filière de faussaires chinois démantelée.

La police de la province de Guangdong en Chine a perquisitionné trois sites de production de faux billets de banque chinois et ont saisi plus de 127 millions de yuans (20,57 millions USD) en faux billets.

La police a également confisqué des ordinateurs, des films, des scanners, des plaques et de nombreux billets de banque incomplets le 31 Juillet 2014, lors du raid. Il s’agit de la dernière d’une série de raids impliquant la contrefaçon dans la province du Guangdong depuis Janvier 2014.

police chinoise

 

Forces de Police chinoises lors d’un raid.

Au total, 57 suspects ont été arrêtés à la suite de la dernière opération. Le Guangdong est situé à environ 120 kilomètres au nord de Hong Kong sur la côte bordée par la mer de Chine du Sud, en République populaire de Chine. Elle borde les régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao. La province a été le lieu de nombreux raids précédents concernant la contrefaçon sous différents aspects, de la monnaie aux faux produits (de luxe notamment).

Par exemple, en 2009, 90 millions de yuans de faux billets ont été découverts et, plus tôt en 2014, des arrestations ont été effectuées dans le cadre de la lutte contre la production et la vente de faux médicaments.

En 2012, environ 1 million de faux sacs à main Hermès et Coach ont été confisqués par la police chinoise et l’ administration des douanes US, dans le cadre d’une enquête conjointe.

Source: Coinworld

NDLR: A partir du moment où les contrefacteurs de monnaies chinois s’en prennent à la monnaie chinoise, les autorités de ce pays seront beaucoup plus réactives pour lutter contre ces réseaux qui sont d’ailleurs les mêmes que ceux qui alimentent le trafic de fausses monnaies de collection dans le monde entier. Car on ne compte plus dans le reste du monde (Europe et USA notamment) le nombre de collections numismatiques vérolées par des faux de fabrication chinoise…

Nouvelle édition du livre de Guy SOHIER sur les euro-billets

L’éditeur (Numismatique et change) vient de nous confirmer la parution très prochaine de la nouvelle édition du livre de Guy SOHIER, concernant les euro-billets.

Il devrait être en vente dans les bonnes librairies, selon l’expression consacrée, dés la mi-septembre, c’est à dire peu de temps avant le salon numismatique de MAASTRICHT.

Nombre de cotes ont été modifiées, notamment pour ce qui concerne les premiers billets émis de la première série (ES1). Par ailleurs, Guy SOHIER a fait une découverte concernant les billets de 5 euros avec des variétés inattendues…

Vous pourrez en tout état de cause vous le procurer sur le site de l’éditeur.

LES_EUROBILLETS__4e6f034ebc233_253x180

précédente édition du livre de G. SOHIER

Source: Numismatique et Change

L’imprimeur français OBERTHUR fiduciaire choisi pour imprimer les billets de 10€ du Luxembourg de la seconde série au type Europe

Image

Gaston Reinesch, Président de la BCL

Extrait du rapport annuel de la BCL:

« La production et par extension la distribution pour mise en circulation des billets euro est un système qui repose sur la mise en commun des moyens de production des BCN (Banques Centrales Nationales de la zone euro), elle-même décentralisée puisque la production du contingent de billet alloué à chaque BCN relève de sa seule responsabilité.

 

En 2013, la BCL a été chargé de la production de 8.15M de billets de 20€. Les billets de 20€ considéré comme produit par le Luxembourg sont en fait prélevé sur le contingent d’un autre pays.

En effet, la lettre pays attribuée initialement au Luxembourg en 2002 qui était le « R » a été retirée de la nomenclature fiduciaire de la BCE. »

……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….

« La BCL a également contribué à la production de la nouvelle série d’euro-billets puisqu’elle a eu en charge la production de 12.61M (NDLR: sur 2.5 milliards au total pour le premier contingent produit en 2013) de billets de 10€ de la seconde série au type « Europe ».

Cette production a été confiée à l’imprimeur français OBERTHUR FIDUCIAIRE.

Pour les besoins du Luxembourg, la BCL a reçu des autres BCN prés de 78.5 M de billets euro. »

Sept autre pays de l’Union Européenne ont mutualisé leurs commandes auprès des même imprimeurs avec le Luxembourg (Chypre, Estonie, Finlande, Malte, Pays Bas, Slovaquie, Slovénie). Cette situation préfigure la procédure qui tend à être généralisée à compter du 01/01/2014. En effet, à compter de cette date les BCN ont la possibilité d’adhérer à un appel d’offre unique pour l’impression de leur contingent de billets alloués par la BCE.

Ce qui devrait réduire à terme, avec également la disparition de la lettre pays sur le code long des billets de la seconde série, le nombre de combinaisons à collectionner pour les billetophiles.

Peut être que cela encouragera un certain nombre à collectionner les billet en fonction des « charges » selon le concept développé par Guy SOHIER et Peter KIMSKY.

Pour ces 8 pays, l’Imprimeur des billets de 10€ sera le même. Il sera impossible de distinguer un billet neerlandais d’un billet slovène par exemple du fait de l’abandon de la lettre pays dans le code long des billets de la seconde série (ES2).

« Par ailleurs, il est précisé que tout billet de 5€ de la première série qui est restitué à la BCL par le système bancaire est voué à la destruction. »

Le billet de 5€ de la première série devient donc définitivement un objet de collection, pour une collection fermée.

Enfin, la BCL précise avoir réalisé en 2013:

– 2 800 opérations de ventes numismatiques à son comptoir à Luxembourg

– 6 600 colis ont été envoyés du fait de VAD (via le site marchand de la BCL notamment)

 

Source: rapport d’activité annuel de la BCL (2013).

Interview du gouverneur de la Banque Centrale allemande, la Bundesbank (BUBA)

Image

Jens WEIDMANN CEO de la BUBA

Jens WEIDMANN a réaffirmé deux positions de la BUBA concernant les pièces et billets dans une interview donnée la semaine dernière au journal allemand DIE WELT.

Ce dernier écarte l’émission de billets de 1 et/ou 2€ dans le futur. Une telle coupure est pour lui sans réel intérêt du point de vue des acteurs du système des paiements cash. Cette position est également celle de la BCE depuis des années.

Un certain nombre de professionnels et des hommes politiques, dont Louis GISCARD D’ESTAING lorsqu’il était député, ont par le passé réclamé la création d’un billet d’un euro pour concurrencer le billet d’un dollar US.  Or l’US mint tente justement de substituer au billet de 1 USD des pièces de 1USD pour des raisons de cout. L’opération semble avoir connu un certain succès auprès des collectionneurs, mais malheureusement pas auprès du grand public qui préfère toujours le billet aux dollars présidentiels.

Jens WEIDMANN confirme par ailleurs l’attachement de la BUBA aux pièces de 1 et 2 centimes. Même si la gestion de la série divisionnaire européenne relève de la compétence de la Commission Européenne et non des banques centrales européennes, la BUBA semble tenir au maintien de la structure actuelle de la série divisionnaire. Tant que les institutions bancaires françaises et allemandes y seront opposées, la Commission Européenne ne semble pas souhaiter valider la suppression définitive au niveau de l’ensemble des pays européens des pièces de 1 et 2 centimes.

Source: journal Die WELT.