LE NOUVEAU FRANC (I)

C’est le premier article d’une série que vous propose Jean Pierre, membre et bénévole du CNA. Il porte sur les différentes séries de billets qui ont marqué le passage de l’ancien au nouveau franc, un moment historique dans l’histoire monétaire française contemporaine.

**********

Dés 1953, la Banque de France décide de préparer une nouvelle série entièrement consacrée à des personnages, dont la célébrité est internationale. Les portraits de Victor HUGO, surnommé le petit misérable, Richelieu, Henri IV et Bonaparte, représentés devant des paysages et des monuments non moins célèbres, deviennent les ambassadeurs économique d’une France qui reprend confiance et qui cherche à affirmer sa place au rang des grandes nations.

Image

500 (anciens) francs Victor HUGO  

Image

 1 000 (anciens) francs RICHELIEU

Le 2 juin 1958, le Général De Gaulle reçoit les pleins pouvoirs, et dés le mois de septembre, la nouvelle Constitution de la Cinquième république est approuvée par reférendum. Jacques RUEFF et Antoine PINAY préparent une réforme monétaire visant à rehausser le prestige de la France dont l’économie de marché se trouve déséquilibrée par une monnaie défaillante.

Image

5 000 (anciens) francs Henri IV    

Image

10 000 (anciens) francs Bonaparte

Jean Pierre.

Publicités