L’art sur des billets euros -Monnaies satiriques

L’artiste grec STEFANOS a réalisé une série de billets satiriques, sur la base de la série existante, afin de protester sur la situation économique dans laquelle se trouve la population grecque.

Il a déclaré notamment: « En regardant de près les dessins des billets de banque, j’ai été frappé par l’absence de réalité qu’ils renvoient, puisque depuis cinq ans, l’effondrement de l’économie grecque a été source de violence et de décadence » (France 24). Une réalité assez macabre si l’on en juge par les dessins de l’artiste…

Il reprend une vieille tradition numismatique universelle. La monnaie est un effet un média au travers duquel on peut faire circuler des messages politiques, notamment.

Cela rappelle en France les monnaies satiriques qui ont été réalisées à partir de 1870, suite à la défaite de SEDAN.

v14_0876

Pièce satirique française (crédits Photo CGB)

Sur ces coupures, on peut voir notamment le profil de NAPOLEON III affublé d’un casque à pointe, symbole des Uhlans de la cavalerie prussienne.

Il faut tout de même rappeler que, selon la réglementation européenne applicable, les usagers de l’euro ne sont pas propriétaires des coupures qu’ils détiennent. Par conséquent, altérer une coupure euro constitue un délit vis à vis de l’Etat qui reste le seul propriétaire des signes monétaires émis.

Cependant, le législateur européen a admis une exception lorsque cette altération est réalisée à des fins artistiques.

Certains de ces billets ont même  été remis en circulation par l’artiste.

1095234_il-ne-brule-pas-les-billets-il-les-transforme-en-oeuvres-dart-web-tete-0204170759797_660x403p

euro_deface_10

10-m-main

 20euros-m

euro_deface_09

euro_deface_07

100-euros-m

euro_deface_05

200euros-m

500-euros-m

Source: HUH, France 24 et les Echos.