programme numismatique grec 2017

La banque centrale grecque qui avait une représentation et un stand au World Money Fair 2017 à BERLIN a réalisé une vidéo de présentation de son programme numismatique annuel pour 2017.

Source: Bank of Greece

Publicités

2€ commémorative grecque « SPYROS Louis » 2015

Le gouvernement grec a décidé d’honorer Spyros Louis. Celui-ci était le vainqueur du marathon des premiers Jeux Olympiques modernes à Athènes,  en 1896. Pour célébrer le 75eme anniversaire de la mort de ce dernier, le 26 Mars de cette année, 750.000 nouvelles pièces de deux euros seront frappée avant la fin de l’année 2015.

2015-Greece-Spyros-2-euro-coin

SPYROS Louis sera représenté avec un costume traditionnel le « Foustanela » et le trophée remis au vainqueur. En arrière plan, le graveur a représenté le stade Panathenaïc, célèbre monument grec dédié au sport.

foustanela

Foustanela – costume traditionnel grec

92c35b4d6383aa31b8b5f17967677d35_L

Coupe du vainqueur du Marathon de 1896

Il était initialement prévu une pièce commémorant le 75e anniversaire de la balise Ochi (28 Octobre 1940).  Ce projet a été abandonné.

Source: Greichenlandzeitung.net et pappaspost.com

L’art sur des billets euros -Monnaies satiriques

L’artiste grec STEFANOS a réalisé une série de billets satiriques, sur la base de la série existante, afin de protester sur la situation économique dans laquelle se trouve la population grecque.

Il a déclaré notamment: « En regardant de près les dessins des billets de banque, j’ai été frappé par l’absence de réalité qu’ils renvoient, puisque depuis cinq ans, l’effondrement de l’économie grecque a été source de violence et de décadence » (France 24). Une réalité assez macabre si l’on en juge par les dessins de l’artiste…

Il reprend une vieille tradition numismatique universelle. La monnaie est un effet un média au travers duquel on peut faire circuler des messages politiques, notamment.

Cela rappelle en France les monnaies satiriques qui ont été réalisées à partir de 1870, suite à la défaite de SEDAN.

v14_0876

Pièce satirique française (crédits Photo CGB)

Sur ces coupures, on peut voir notamment le profil de NAPOLEON III affublé d’un casque à pointe, symbole des Uhlans de la cavalerie prussienne.

Il faut tout de même rappeler que, selon la réglementation européenne applicable, les usagers de l’euro ne sont pas propriétaires des coupures qu’ils détiennent. Par conséquent, altérer une coupure euro constitue un délit vis à vis de l’Etat qui reste le seul propriétaire des signes monétaires émis.

Cependant, le législateur européen a admis une exception lorsque cette altération est réalisée à des fins artistiques.

Certains de ces billets ont même  été remis en circulation par l’artiste.

1095234_il-ne-brule-pas-les-billets-il-les-transforme-en-oeuvres-dart-web-tete-0204170759797_660x403p

euro_deface_10

10-m-main

 20euros-m

euro_deface_09

euro_deface_07

100-euros-m

euro_deface_05

200euros-m

500-euros-m

Source: HUH, France 24 et les Echos.

Un pont aérien pour sauver la Grèce entre 2010 et 2012

Lockheed_C-130_HerculesHercules C 130

C’est en tout cas ce que révèle le périodique autrichien « Wirtschaftsblatt » dans un article paru fin juin 2014.

La Banque centrale européenne (BCE) a supervisé entre 2010 et 2012, avec le soutien des banques centrales italienne et autrichienne, des livraisons de millions de billets de 50 et 100 euros afin d’éviter un « bank run » grec.

Les billets ont été transportés par avions Hercules C-130 de l’armée grecque  depuis Rome et Vienne. c’est ce qu’indique pour la première fois un rapport  de la Banque centrale grecque (Banque de Grèce),  rendu public en juin 2014 dans la presse grecque.

La Grèce était sous perfusion dés 2010, avant même la faillite de l’Etat et elle a été secourue dans les années suivantes avec l’aide des pays de la zone euro et le Fonds Monétaire International (FMI).

Beaucoup de grecs souhaitaient  liquider leurs actifs bancaires, ayant perdu toute confiance en leurs banques. De nombreux grecs procédaient à cette fin à la tournée des DAB/GAB des agences bancaires. Cette course a bien failli dégènerer en panique le 17 Juin 2012, jour des élections au parlement grec.

Le gouverneur sortant de la Banque de Grèce, Giorgos Provopoulos, a déclaré qu’il ne savait pas alors « avec quel argent il se mettait au lit» et «avec quel argent il réveillerai le lendemain», selon le quotidien conservateur « Kathimerini ».

Il ne fallait surtout pas favoriser un « bank run » et encore moins permettre sa propagation à d’autres pays européens également fragilisés à la suite de la crise de 2008.

Source: Wirtschaftsblatt.

10€ argent « auteurs antiques » émises par la Grèce en 2014

ImageImage

                                     10€ Euripide

ImageImage

                                        10€ Aristote

La Grèce va emettre deux pièces commémoratives non circulantes en argent qui méritent, selon nous, un certain intérêt numismatique et pour plusieurs raisons:

– D’abord, le sujet qui est « Les auteurs grecs antiques ». Ces deux pièces sont respectivement consacrées à Euripide et Aristote. Nous sommes loin des sujets du genre « Hello Kitty ».

– Le tirage ensuite est interéssant. C’est un tirage prévisionnel très limité et maximal de 1 200 exemplaires pour chacune de ces deux pièces (cela peut donc être moins). A ce niveau, même pour une monnaie commémorative non circulante, c’est un tirage qui devient quasi-confidentiel.

– C’est une pièce en argent. La Grèce fait partie des pays qui ne manipulent pas le titre en argent de leurs émissions commémorative. Le titre monétaire des deux pièces reste de 925/1000éme.

Source: Bank of Grece